Archives mensuelles : mai 2016

Une colocation pour les prochaines vacances d’été ?

Colocation vacances

Le covoiturage pour réduire les coûts pour vos prochaines vacances n’est pas la seule solution. Optez aussi pour la colocation de vacances pour un impact plus que positif sur votre budget et pour d’autres raisons tout aussi intéressantes.

Des vacances moins chères, mais pas seulement !

Comme dans le principe de la colocation classique, la colocation de vacances implique un partage du coût de la nuitée ainsi que des charges relatives au logement. Au lieu de payer un loyer parfois exorbitant, vous vous retrouvez avec un budget logement réduit. Ce qui vous laisse plus d’argent à dépenser en activités en tout genre.
Le logement que vous aurez sélectionné pour la colocation peut offrir des conditions de confort et d’espace beaucoup plus intéressantes. Vous n’aurez donc pas à être confiné dans un espace réduit, surtout si les nuits sont particulièrement étouffantes.

Les familles monoparentales sont très nombreuses à s’orienter vers ce choix. De belles amitiés peuvent se créer entre les enfants, vous pouvez leur cuisiner de bons petits plats sans forcément vous ruiner (et votre portefeuille ne vous en sera que plus reconnaissant). Entre deux sorties, ils pourront jouer dans le jardin ou au bord de la piscine, pendant que vous siroterez votre cocktail confortablement installé dans un transat. Bref, la colocation vous permet d’accéder à de véritables petits plaisirs sans pour autant exploser votre budget vacances.

Le choix des colocataires, une étape déterminante

Ces points forts de la colocation ne vous sont profitables que si vous accordiez une importance particulière au choix de vos futurs colocataires de vacances. Imaginez que vous vous retrouviez pendant deux semaines avec des colocataires qui ne sont à leur aise que quand la musique est à fond, qui ne rangent jamais la cuisine derrière eux et qui laissent la salle de bains dans un piteux état. Un cadre qui n’a plus rien d’alléchant, surtout si vous avez des enfants en bas âge et que vous êtes un vrai maniaque de l’ordre.

De ce fait, avant de vous engager, accordez-vous du temps pour en savoir assez sur vos éventuels colocataires. Assurez-vous que vous avez suffisamment de points communs pour que votre séjour soit aussi idyllique que vous l’imaginez. Au besoin, définissez des critères : fumeur ou non, avec ou sans enfants, organisateur de soirées à rallonge entre amis et très bruyantes ou adeptes des soirées tranquilles à coup de cocktails soft et de jeux de société.

Le loyer, une question primordiale

Comme le partage du loyer est un des principes de base de la colocation, convenez avec vos futurs colocataires du mode de paiement. Assurez-vous que chacun d’entre eux dispose des moyens suffisants pour s’acquitter de sa quote-part. Au besoin et pour avoir l’esprit tranquille, mettez la somme d’argent en commun et remettez-le au propriétaire avant même de partir, au moment de confirmer la réservation du logement.

La destination, garante d’un séjour inoubliable

Le choix de la destination est l’une des questions que vous devez aborder avec vos prochains colocataires de vacances et sur laquelle vous devez vous mettre d’accord. Si vous pouvez vous rejoindre pour une visite virtuelle du logement, tant mieux. Vous éviterez ainsi de supporter leurs jérémiades incessantes sur leur insatisfaction tout au long de vos quelques jours de farniente.

Autre option : vous pouvez également entrer en contact avec des personnes qui ont déjà choisi leur destination et cherchent des colocataires avec qui partager les frais.

Archives mensuelles : mai 2016

Les salariés, tout aussi séduits par la colocation

Salariés

A cause de la conjoncture économique qui prévaut, et compte tenu du marché de l’emploi, de plus en plus de salariés optent pour la colocation comme mode de logement. Le baromètre Appartager met l’accent sur ce phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur, creusant le fossé entre l’offre et la demande.

La colocation, presque autant de salariés que d’étudiants

43%, c’est ce pourcentage qui apparait dans le baromètre Appartager et publié le 11 mai dernier. Ce pourcentage est, pour l’instant, sans commune mesure avec celui des « flatmates » professionnels d’Outre-Manche qui représentent 56% des colocataires. Cependant, force est de constater que la colocation n’intéresse plus uniquement les étudiants.

L’analyse a porté sur 108.000 utilisateurs du site, un chiffre correspondant aux membres actifs durant le premier trimestre de cette année. L’étude a montré que le jeune bachelier qui commence ces études universitaires n’est plus l’unique colocataire-type. La moyenne d’âge des colocataires est passée à 27 ans, et les plus de 40 ans sont de plus en plus nombreux.

Si les étudiants restent majoritaires, les jeunes actifs, ceux qui doivent se contenter d’un emploi précaire ou les salariés qui sortent d’un divorce constituent autant de profils de colocataires. Pour les concernés, le motif économique reste le plus important dans la mesure où ce mode de logement permet de réaliser, en moyenne, 30% d’économie sur le budget loyer. Pour ceux qui débutent sur le marché du travail, le premier poste n’a pas forcément pour théâtre la localité où ils ont grandi ou celle où ils ont leurs marques. L’intégration dans une nouvelle ville, sans amis ni connaissances, est d’autant plus rude que l’environnement professionnel peut être source de stress. La colocation devient un moyen plus aisé de faciliter l’intégration et la socialisation.

Plus d’actifs émules de la colocation, décalage plus marqué entre l’offre et la demande

Largement saturé dans les grandes villes, le marché de la colocation est dominé par la demande. La recherche d’une colocation devient pour beaucoup un véritable parcours du combattant. A Paris, par exemple, il peut y avoir 5,7 candidats qui se présentent pour une place qui se libère dans un logement coloué. A Bordeaux, ce chiffre est plus important, grimpant jusqu’à 7,4.

Action Logement a décidé de réagir face à ces résultats du baromètre. La colocation en logements HLM devient un projet à développer. Des projets architecturaux sont menés spécifiquement pour que les occupants du logement puissent profiter aux mieux des points forts de la cohabitation.

La société Davidson, précurseur de la colocation entre salariés

Pour leur donner un coup de pouce en termes de compétitivité et pour rendre service à leurs salariés, certaines entreprises ont décidé de construire un logement où leurs jeunes recrues peuvent cohabiter. La société Davidson, une société de conseils, a aménagé un bien immobilier à Clamart dans les Hauts-de-Seine. La solution a séduit ceux qui cohabitent dans les studios, d’abord pour des raisons économiques. Les frais sont réduits puisque les loyers sont divisés par le nombre de colocataires. De plus, de nombreuses charges, pour ne citer que la connexion internet, sont déjà incluses. Les salariés qui ont adopté la solution n’ont pas eu à s’embêter avec les frais d’agence et la caution.

Archives mensuelles : mai 2016

Le paiement des factures en colocation

paiement facture

Dans une colocation, le paiement des factures est l’un des points qu’il convient de définir strictement au préalable. C’est la question qui est susceptible de mettre prématurément fin à la cohabitation, ou du moins, le sujet de discorde le plus fréquent.

De quelles factures peut-il être question ?

Lorsque vous intégrez une colocation, vous comprendrez que vous êtes soumis au paiement d’un quote-part de loyer. Vous devez aussi vous acquitter des factures communes. Celles-ci comprennent les frais d’abonnement du téléphone et d’internet ainsi que les factures d’électricité et de gaz. Même si l’abonnement est au nom d’un seul colocataire, le paiement incombe à tous, selon des modalités convenues dès le début de la cohabitation.

Comment décider de la répartition ?

Si vous avez établi des baux individuels, pour éviter les disputes récurrentes à chaque fois que votre facture arrive, il est recommandé de mentionner précisément le quote-part de chaque colocataire dans le contrat de bail. Dans l’optique où le montant n’est pas toujours forcément connu dès le départ, vous pouvez limiter la mention à un pourcentage.

Les baux multiples porteront une mention globale pour l’ensemble de la colocation. La clause précisera que ce montant est divisé par le nombre de colocataires.

Est-il possible d’aménager ce mode de paiement ?

L’un des colocataires part pour un mois pour un stage dans une autre ville. Il peut être convenu qu’il n’aura donc pas à payer sa quote-part pour les factures de téléphone ou d’internet, étant donné qu’il n’en fait pas usage pendant son absence. A contrario, si un autre colocataire invite des amis très frileux qui mettent le chauffage au niveau maximal pendant une petite quinzaine, il est normal que la facture d’électricité connaisse une hausse conséquente. Il est tout aussi normal que le colocataire concerné s’acquitte du surplus, étant donné qu’il en est la cause.

Il est toujours recommandé de mentionner cette possibilité de négociation dans le règlement qui gère la colocation. Ce document servira de référence pour tous les cas susceptibles de mener à une discorde.

Une alternative pour les contrats d’énergie

Lorsque vous décidez de vous abonner auprès d’une compagnie de gaz et/ou d’électricité, informez-vous s’il y a des modalités que vous pourriez mettre à profit en votre qualité de colocataires. La compagnie peut, par exemple, vous proposer de signer un contrat pour l’ensemble de la colocation. Le colocataire qui signe le contrat est donc responsable du paiement, à charge pour lui de se retourner vers ses cohabitants. L’autre option consiste à laisser les colocataires être cotitulaires du contrat. Le montant de la facture unique qui leur est remise est ensuite réparti entre eux selon le quote-part ou le pourcentage décidé initialement.

Comment éviter les retards de paiement ?

S’il est bien un problème qui peut se présenter lors du paiement des factures, c’est justement le retard ou l’absence de paiement par l’un quelconque des colocataires.

Pour éviter les retards involontaires, chaque colocataire établira un ordre de virement permanent (pour la durée du bail) vers le compte du colocataire titulaire du contrat d’abonnement. Pour les retards volontaires, en discuter à l’occasion des réunions périodiques entre colocataires serait une bonne alternative afin de prendre les décisions qui s’imposent.

Archives mensuelles : mai 2016

Colocation : est-ce mieux avec des inconnus ou plutôt des amis ?

colocation entre amis

La colocation est un mode de vie qui se déroule pour le mieux à condition de bien choisir ceux avec qui vous vous installer. Vous pouvez hésiter entre vous établir avec vos amis d’enfance ou un cousin que vous appréciez particulièrement, ou colouer avec une personne que vous ne connaissez pas du tout.

Vivre avec des proches, quels avantages ?

Lorsque vous décidez de vous installer avec vos proches, vous avez déjà une bonne connaissance de leurs habitudes et de leur mode de vie. Vous savez ce que la personne apprécie pour le petit déjeuner, ce qu’elle regarde le plus souvent à la télévision ou son passe-temps favori. Vous connaissez ses habitudes et ses manies, et avez certainement déjà eu l’occasion de composer avec. De plus, vous connaissez ses défauts, si bien que l’adaptation et le partage d’un espace de vie commun en sera facilité.

Les questions de sécurité sont aussi essentielles, et vous installer avec un proche vous évite les mauvaises surprises comme celles d’un colocataire cleptomane, pervers sexuel ou dealer, par exemple.

Une bonne option, mais pas toujours !

Comptant sur le fait que vous avez toujours été proches, vos colocataires pourraient compter sur votre grande compréhension et surtout votre générosité pour se déroger au paiement du quote-part. Ils comptent sur le fait que votre bienveillance pourrait s’étendre à la prise en charge complète des provisions et autres charges comme la facture d’internet ou d’électricité. Et si vous osez refuser et appliquez le règlement intérieur de la colocation, ils pourraient mettre un terme à votre amitié en même temps qu’à son bail. Ce serait alors la fin d’une belle relation de plusieurs années.

Pour vous en prémunir, il est conseillé de tester en situation réelle une cohabitation de plusieurs jours. Vous saurez alors si la colocation sur le long terme est envisageable, pour une durée largement supérieure à une journée ou un week-end.

Le respect de l’intimité des uns et des autres est l’un des garants de la bonne marche d’une colocation. Même si vous êtes proches, évitez d’être constamment sur le dos de votre colocataire, pensez à placer des limites dès le début de la colocation.

Cohabiter avec des inconnus, laissez-vous tenter

Si pensez à agrandir votre cercle d’amis ou vous en faire de nouveaux dans la localité où vous venez de vous implanter, la colocation avec des personnes que vous ne connaissez pas encore est un moyen rapide et efficace pour parvenir à vos fins. Bien sûr, la sélection du colocataire idéal sera une étape déterminante. Prenez le temps qu’il faut pour trouver la perle rare, celle avec qui vous pouvez vous projeter pour une cohabitation de plusieurs mois. Apprenez à connaître un peu plus le candidat potentiel avant de décider de poser vos valises dans votre nouveau logement.

Vous établir avec une personne avec laquelle vous n’avez encore aucune attache permet de mieux faire passer les règles de vie et les bases d’une bonne organisation. Chacun sait qu’il est amené à faire des concessions et des compromis, et est plus volontaire pour en faire. Soulever un problème ou une déviation par rapport au règlement est plus aisé, car vous ne vous sentez pas émotionnellement impliqué.

Archives mensuelles : mai 2016

Grenoble

grenoble
Au pied des Alpes, entre les Massifs du Vercors, de la Chartreuse et de Belledonne, Grenoble vous ouvre ses portes. Ville d’histoire et de culture avec son patrimoine richissime, Grenoble recèle en son sein une histoire riche et ancienne. Métropole des arts et des idées, la ville ne compte pas moins de 7 musées.

Terre promise pour les étudiants, chercheurs et industries de pointe, Grenoble est aujourd’hui mondialement reconnue comme siège de l’innovation scientifique et industrielle.

Connue pour son dynamisme économique et universitaire, la ville se dévoile entre marchés colorés, terrasses de café et ruelles médiévales.

Avec une offre variée de bars, restaurants et loisirs, Grenoble est le camp de base idéal pour vos soirées et sorties.

Les gourmets apprécieront les spécialités gastronomiques du Dauphiné, telles que la noix de Grenoble, le Bleu du Vercors, la Saint Marcellin, les ravioles du Royans ou encore la Chartreuse.

Coordonnées de l’agence immobilière Square Habitat Grenoble : http://www.squarehabitat-casra.fr/agence-immobiliere/isere/l-agence-immobiliere-par-square-habitat

Dernières annonces de biens à louer à Grenoble : http://www.squarehabitat-casra.fr/location/l-agence-immobiliere-par-square-habitat

Événements à venir à Grenoble :

 Jusqu’au 7 mai 2016 : Exposition : Stendhal, un républicain Rouge et Noir – Musée Stendhal
 7 mai 2016 : Surprenez vos papilles ! Lancement Dahu 2016
 8 mai 2016 : Course de la résistance (8 km)
 13 mai 2016 : Rando roller
 21 mai 2016 : Open de France de bando 2016
 21 & 22 mai 2016 : Nuit des musées
 Jusqu’au 30 juin 2016 : Exposition : Les grands singes, des cousins en danger – Muséum de Grenoble
 Jusqu’au 31 décembre 2016 : Exposition : Grenoble 1925, la grande mutation – Musée Dauphinois

Archives mensuelles : mai 2016

Vienne

vienne
En bordure du Rhône, à 30 km au sud de Lyon, se dresse la ville de Vienne. Labellisée « Ville d’Art et d’Histoire » par le ministère de la Culture, la métropole comprend de nombreux sites historiques, culturels et de loisirs. Devenue capitale internationale du jazz grâce au festival « Jazz à Vienne », la ville vous invite à un moment musical plein de charme.

Berceau de la gastronomie moderne, les gourmets apprécieront particulièrement la cuisine moderne initiée par Fernand POINT.

Authentique vestige du passé, le centre-ville est un lieu animé où il fait bon vivre. Entre commerces et bâtiments anciens, la vieille ville atteste de sa vocation artisanale et commerciale prise au Moyen-Âge.

Vienne et le pays Viennois font partie intégrante d’un territoire dynamique, artistique, culturel et vert et se dévoilent dans une grande variété de paysages vallonnés et multicolores.

Coordonnées de l’agence immobilière Square Habitat Vienne : http://www.squarehabitat-casra.fr/agence-immobiliere/isere/vienne

Dernières annonces de biens à louer à Vienne : http://www.squarehabitat-casra.fr/location/vienne

Événements à venir à Vienne :

 8 mai 2016 : Vienne en Fleurs – 33ème édition
 Du 4 au 5 juin 2016 : Les journées gallo-romanes
 Du 28 juin au 13 juillet 2016 : Jazz à Vienne

Archives mensuelles : mai 2016

Valence

Valence en France
Nichée au bord du Rhône, entre le Massif du Vercors, les Monts d’Ardèche et la Provence, Valence vous ouvre ses portes avec ses paysages variés et son authenticité typique des villes historiques du Sud de la France.

Connue pour sa douceur de vivre, la ville se dévoile entre patrimoine, jardins et canaux.
La proximité de Valence avec de grands territoires : Drôme des collines, Drôme provençale, Vallée de la Drôme, Royan, Vercors, Diois… offrent des espaces naturels uniques pour la pratique de sports de nature : randonnée, équitation, canoë-kayak, escalade, VTT…

Un vaste choix de commerces et installations à la hauteur d’une capitale régionale parsème l’agglomération : hôtellerie, espaces évènementiels, parcs, activités de loisirs… Les gastronomes apprécieront particulièrement la présence de grands chefs étoilés de la cuisine française tels qu’Anne-Sophie PIC, Baptiste POINOT ou encore Masashi IJICHI.

Les origines de Valence remontant à l’antiquité romaine, plusieurs monuments historiques sont aujourd’hui présents au sein de la ville. Arpentez son dédale de rues pédestres pavées à la rencontre de ces vestiges, témoins du passé.

Coordonnées de l’agence immobilière Square Habitat Valence : http://www.squarehabitat-casra.fr/agence-immobiliere/drome/valence

Dernières annonces de biens à louer à Valence :
http://www.squarehabitat-casra.fr/location/valence

Événements à venir à Valence :

 Du 14 au 16 mai 2016 : Championnats de France Vétérans de badminton
 Du 15 mai au 12 juin 2016 : Un dimanche au musée – Tous les dimanches à 15h
 5 juin 2016 : Approach Spahis Race – Un trail nature 100% sportif, 100% nature et 100% entraide
 11 juin 2016 : Vidéo Sport Contest – Spectacle de vidéos et animations sportives
 Du 18 au 19 juin 2016 : Triathlon de Valence
 21 juin 2016 : Fête de la musique
 3 juillet 2016 : Urban Trail Valence Spahis Race

Archives mensuelles : mai 2016

Le coworking, une aubaine pour les start-ups

coworking
Au moment de lancer votre entreprise, vous pouvez être rapidement submergé par les nombreuses dépenses, entre autres celles liées au bail. Le coworking est alors un moyen de réduire significativement les coûts.

Les particularités de la colocation d’entreprises

Comme la colocation entre particuliers, la colocation d’entreprises implique le partage d’une surface, d’un loyer et des charges y afférent. Ce partage se fait de manière équitable, et fait l’objet d’une entente explicite entre les parties prenantes, y compris le propriétaire des lieux.

Cette forme de domiciliation des entreprises se rapproche de la notion d’espace de coworking. La différence entre ces deux concepts réside dans le fait que, en colocation, les start-ups et autres entreprises désireuses de cohabiter se rapprochent et cherchent le local qui convient à leur besoin. Cette recherche tient compte de la surface nécessaire, compte tenu du développement prévisionnel que chaque start-up envisage. Elle considère aussi l’emplacement qui convient pour s’assurer d’une bonne visibilité ou pour les raisons pratiques liées au cœur de métier de l’entreprise.

Les entreprises décident elles-mêmes de l’aménagement qu’elles souhaitent réaliser pour que cet espace de travail soit aussi convivial et fonctionnel qu’elles le désirent. Les start-ups peuvent décider d’occuper des locaux qui, initialement, n’étaient pas prévus pour leur activité. C’est donc une occasion d’ajouter charme et originalité au cadre de travail.

Des avantages incontestables

Le capital initial d’une entreprise doit être affecté à différentes dépenses indispensables. Le local en fait partie. Pour réduire les coûts, la colocation est une solution d’intérêt. En vous arrangeant avec vos colocataires, vous n’avez à payer que la surface que vous occupez. Vous pouvez aussi vous entendre avec les autres sociétés pour occuper une surface plus importante lorsque votre entreprise prend de l’ampleur. Cette modularité est un autre point fort de cette solution.

Si à moment du cycle de vie de votre entreprise, la surface est trop grande, vous pouvez décider de mettre à disposition d’autres entreprises la partie inoccupée. Vous rentabilisez l’espace et n’avez pas à vous acquitter d’un loyer trop important pour une zone inexploitée.

Le partage d’expériences rendu possible par cette forme de domiciliation est aussi un des avantages du coworking. Comme les start-ups peuvent être à des niveaux différents de leur lancement et développement, il y a toujours des échanges qui se font et sont facilités par la proximité. Vous vous offrez une visibilité, grâce à cette forme de réseau qui prend vie au sein de l’espace de travail que vous partagez.

La complémentarité, une condition essentielle

Pour que la colocation de vos entreprises ait toutes les chances de réussir et de vous rapporter les avantages que vous en attendez, il est conseillé d’avoir des activités complémentaires. C’est une des conditions qui font que vous gagnez réellement en visibilité, en synergie et en expériences. Dans certains cas, on peut même envisager de travailler ensemble sur un même projet au bénéfice d’un client unique. La proximité de l’espace de travail facilite largement le travail, et la bonne entente qui se crée au sein de l’espace de coworking ne peut être que productive.