Les Colocataires, comédie de Paris

La nouvelle version de Visale bénéficiera aussi aux jeunes

Visale
Entré en vigueur en février dernier, le dispositif Visale (Visa pour le logement et l’emploi) connait une première extension, qui sera effective dès la fin du mois de septembre. Désormais, les locataires de moins de 30 ans sont éligibles.

Les étudiants de moins de 30 ans peuvent bénéficier du dispositif Visale

Depuis ses origines en janvier dernier, alors que les premières communications sur le sujet étaient lancées, il était prévu que Visale connaitrait progressivement une extension quant à ses bénéficiaires. La première de ces extensions sera effective le 30 septembre prochain : les moins de 30 ans pourront demander le Visale, cette garantie contre les risques locatifs. C’est ce qui ressort de l’avenant signé le 21 juillet dernier par la ministre du Logement Emmanuelle Cosse et l’UESL-Action Logement (qui se charge du financement de cette garantie).

Qu’ils soient jeunes salariés ou étudiants, ceux qui ne sont pas encore trentenaires pourront mettre la garantie à profit, à une exception près. La demande émanant d’étudiants non-boursiers rattachés fiscalement à leur parent n’est pas recevable.

Outre les moins de 30 ans, les salariés précaires du secteur privé, c’est-à-dire ceux qui sont titulaires d’un CDD ou qui sont en phase d’essai dans le cadre d’un CDI, les intérimaires, les apprentis et les intermittents sont éligibles, de même que les ménages en difficulté.

Meublé ou vide, le logement qui fait l’objet de la demande doit être la résidence principale du demandeur et faire partie du parc locatif privé.

Retour sur le principe du Visale

Visale est une caution qui prend en charge le paiement du loyer et de toutes les charges locatives liées au bail en cas de défaillance du locataire ou des colocataires. Il entre en jeu quelles que soient les raisons de cette défaillance. Action Logement est l’organisme qui verse au bailleur les fonds prévus, à charge pour le locataire de le rembourser selon un échéancier convenu. Le remboursement pourra se faire sur le site www.visale.fr.

Le montant maximal de la garantie est de 36 mois, qui correspondent à la durée de trois ans pendant laquelle le Visale est accordé. Au-delà de ces 36 mois, le bailleur devra se tourner vers un assureur privé pour souscrire un contrat d’assurance.

Comment faire la demande de Visale ?

Toutes les démarches relatives au Visale se font via le site www.visale.fr. Le locataire remplit le formulaire dédié et attend 48 heures que sa demande soit validée. Cette première étape doit se faire avant la signature du bail. Une fois le Visale obtenu, le locataire le transmet à son bailleur qui marque son approbation par une adhésion à la plateforme, et en y mentionnant les références. Le contrat de cautionnement est ensuite délivré.

Dans le cas d’une colocation, il suffit que l’un des signataires du bail soit éligible et ait fait une demande de Visale pour que le contrat de cautionnement délivré soit accepté pour l’ensemble des cohabitants.

La demande doit être faite dans les 12 mois qui suivent l’embauche pour les salariés de moins de 30 ans. Pour ceux qui ont plus de 30 ans, la demande se fera au maximum trois mois après l’embauche.

Il convient de préciser qu’une fois qu’il adhère au Visale, le bailleur ne peut plus imposer à son locataire ou à ses colocataires de présenter un autre garant physique ou moral. Le bail ne doit pas non plus contenir de clause de résiliation en cas d’impayés de loyers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *