Les Colocataires, comédie de Paris

Le paiement des factures en colocation

paiement facture

Dans une colocation, le paiement des factures est l’un des points qu’il convient de définir strictement au préalable. C’est la question qui est susceptible de mettre prématurément fin à la cohabitation, ou du moins, le sujet de discorde le plus fréquent.

De quelles factures peut-il être question ?

Lorsque vous intégrez une colocation, vous comprendrez que vous êtes soumis au paiement d’un quote-part de loyer. Vous devez aussi vous acquitter des factures communes. Celles-ci comprennent les frais d’abonnement du téléphone et d’internet ainsi que les factures d’électricité et de gaz. Même si l’abonnement est au nom d’un seul colocataire, le paiement incombe à tous, selon des modalités convenues dès le début de la cohabitation.

Comment décider de la répartition ?

Si vous avez établi des baux individuels, pour éviter les disputes récurrentes à chaque fois que votre facture arrive, il est recommandé de mentionner précisément le quote-part de chaque colocataire dans le contrat de bail. Dans l’optique où le montant n’est pas toujours forcément connu dès le départ, vous pouvez limiter la mention à un pourcentage.

Les baux multiples porteront une mention globale pour l’ensemble de la colocation. La clause précisera que ce montant est divisé par le nombre de colocataires.

Est-il possible d’aménager ce mode de paiement ?

L’un des colocataires part pour un mois pour un stage dans une autre ville. Il peut être convenu qu’il n’aura donc pas à payer sa quote-part pour les factures de téléphone ou d’internet, étant donné qu’il n’en fait pas usage pendant son absence. A contrario, si un autre colocataire invite des amis très frileux qui mettent le chauffage au niveau maximal pendant une petite quinzaine, il est normal que la facture d’électricité connaisse une hausse conséquente. Il est tout aussi normal que le colocataire concerné s’acquitte du surplus, étant donné qu’il en est la cause.

Il est toujours recommandé de mentionner cette possibilité de négociation dans le règlement qui gère la colocation. Ce document servira de référence pour tous les cas susceptibles de mener à une discorde.

Une alternative pour les contrats d’énergie

Lorsque vous décidez de vous abonner auprès d’une compagnie de gaz et/ou d’électricité, informez-vous s’il y a des modalités que vous pourriez mettre à profit en votre qualité de colocataires. La compagnie peut, par exemple, vous proposer de signer un contrat pour l’ensemble de la colocation. Le colocataire qui signe le contrat est donc responsable du paiement, à charge pour lui de se retourner vers ses cohabitants. L’autre option consiste à laisser les colocataires être cotitulaires du contrat. Le montant de la facture unique qui leur est remise est ensuite réparti entre eux selon le quote-part ou le pourcentage décidé initialement.

Comment éviter les retards de paiement ?

S’il est bien un problème qui peut se présenter lors du paiement des factures, c’est justement le retard ou l’absence de paiement par l’un quelconque des colocataires.

Pour éviter les retards involontaires, chaque colocataire établira un ordre de virement permanent (pour la durée du bail) vers le compte du colocataire titulaire du contrat d’abonnement. Pour les retards volontaires, en discuter à l’occasion des réunions périodiques entre colocataires serait une bonne alternative afin de prendre les décisions qui s’imposent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *